Manteau cheminée décorative, changer votre atmosphère

Quand on parle de cheminées, on pense aux élégantes haussmanniennes en marbre ornées de moulures. Aux prussiennes, faites de marbre mais également de fonte et de bronze. Aux modèles arts déco multiformes agrémentés de bois, de métaux, de pierres, de faïences, de vitraux, et autres matières hétéroclites. De nos jours, la norme antipollution a éteint le feu de cheminée et laissé place à une nouvelle tendance : le manteau de cheminée décoratif.

 

Manteau cheminée décorative, où l’installer ?

 

En premier lieu, vous pensiez l’installer dans le salon. Logique, mais trop banal à votre goût et à celui de madame. Votre chambre semble être l’endroit rêvé vu que les tailles de ces cheminées factices sont variables. Cette fois c’est madame qui pense que la pièce serait trop chargée en meubles avec l’armoire, la commode, les étagères… Pourquoi pas la chambre des enfants, ils pourraient en faire une sorte de coffre à jouets ouvert sur… le bazar !

Mais ce n’est peut-être pas la peine d’en rajouter… La salle de bain ! Voilà une pièce originale pour une cheminée décorative, son avantage, elle est spacieuse et ce nouveau meuble remplacerait la trop classique armoire de toilette. En y ajoutant des porte-serviettes sur les côtés, le manteau de cheminée servirait aux ustensiles de maquillage avec un présentoir pour les produits de bains.

Sans oublier le miroir sur le dessus qui serait peint en noir laqué avec ses supports latéraux en blanc. Il serait alors en parfaite harmonie avec le damier noir et blanc du carrelage. Chouette idée, sans doute, mais cette fois-ci monsieur manque d’enthousiasme… Le dernier endroit auquel on aurait pensé, l’entrée de l’appartement.

Vu sa largeur, ce serait l’idéal. Le miroir au centre avec des petits bouquets de fleurs aux extrémités du manteau, un portrait de famille, un accroche clés, des lunettes de soleil, un support de chaussures dans l’âtre, une petite lampe déco, et madame pourra retoucher son maquillage sans retourner dans la salle de bain, en chaussures. Cette idée lui plaît, attise sa curiosité, la maîtresse de maison en brûle déjà d’impatience.

 

Un manteau pour 4 saisons

 

En hiver, Noël fait la part belle à une déco appropriée. Le houx traditionnel et ses petites boules rouges. Les bougies colorées, les guirlandes aux reflets magiques, les étoiles scintillantes qui font rêver les petits, les personnages bibliques dans la crèche, le chariot du père-Noël tiré par des rennes, et habillé de lumières clignotantes… à rendre votre sapin vert de jalousie !

 

Au printemps, les premières fleurs égaient ce manteau, autour de vos œuvres d’artistes peintres. L’occasion d’y placer quelques cadres de vos clichés de photographe amateur, tels que les arbres en fleur, sur un coucher de soleil rougeoyant, qui perce un nuage de brume.

 

En été, des objets trouvés dans les brocantes parsèment la cheminée : un vieux réveil de taille, une pendule rétro avec chiffres romains attaquée par la rouille. L’été est toujours l’occasion de repeindre. Votre cheminée blanche pourrait se changer d’un ton rouille, par exemple. Avec le miroir, ajusté derrière votre collection d’objets vintages, vous les apprécierez sous tous les angles.

 

L’automne est propice aux souvenirs de vacances : coquillages et étoiles de mer, lavande séchée, photos de famille sous un feu d’artifice magistral. Du sable, dans un flacon transparent surmonté d’une plante miniature, ces petites choses qu’on remarque le plus. Vers la fin de l’automne, elle revient chaque année s’installer naturellement, la citrouille d’Halloween.

 

La cheminée art décolle !

 

Un pilote d’avion militaire qui ne pouvait se résoudre à laisser derrière lui sa carrière sans un souvenir marquant, avait décidé de construire une cheminée déco avec la carcasse d’un vieil appareil. L’armature retravaillée à coups de marteau de forgeron, le retraité réalise son œuvre de « tête brûlée », surnom qui lui avait toujours collé à la peau. Sa cheminée était composée de morceaux de trains d’atterrissage sur les deux piliers qui venaient soutenir le manteau en forme d’aileron, tout cela maintenu avec des rivets de « vieux coucou » des fifties. À ce jour, le manteau de cheminée en forme d’aileron est garni d’une véritable collection de maquettes d’avions de chaque époque.

 

Le manteau de cheminée, déco jungle

 

Amoureux de la nature, votre salon est submergé par une forêt de plantes. Vous saviez que le manteau cheminée décorative bleu acheté récemment n’était pas à sa place dans cette pièce, malgré les moulures en forme de feuilles qui vous avaient décidé à l’acquérir. Il suffisait alors de sortir le grand jeu des tons verts avec un authentique talent artistique. Aujourd’hui, cette cheminée, à l’image du caméléon, est devenue partie intégrante de votre jungle de salon. Parfois, « il en faut peu pour être heureux »…

 

Tendance manteau ou murale

 

Aujourd’hui, si vous visitez le site de Chemin’Arte, le top de la cheminée c’est l’installation murale, la ligne moderne et élégante. Que le système soit électrique ou fonctionnant à l’éthanol, c’est un bonheur d’admirer ces designs aux lignes épurées et avant-gardistes. Les avantages : pas d’odeur ni de poussière, pas de conduit, et moins de manteaux de cheminée puisque celles-ci sont encastrables.

 

Revenons à nos manteaux, la tendance actuelle est d’utiliser les espaces au maximum. Des modèles originaux renferment des compartiments, très pratiques pour accueillir vos livres, vos verres, vos bouteilles de vin, des jeux ainsi que des vidéos. Certains de ces meubles sont ouverts comme des étagères, d’autres ont des fermetures avec des poignées incrustées, des petites portes qui se fondent dans le décor, ce qui les rend invisibles. Nos petits secrets restent ainsi bien au chaud.

 

Côté maison de campagne, les bois teintés vintages sont indémodables. Beaucoup de choix se présentent avec des formes innovantes entre l’ancien et le moderne. Sur quelques modèles, des moulures métalliques classiques à feuilles ou de petites sculptures d’animaux pour les amis de la nature.

 

Couleurs sans frontières

 

L’avantage des manteaux de cheminées déco, c’est que la plupart sont en bois, et donc facile à peindre. L’acrylique est parfait pour ce travail et vous n’aurez plus qu’à choisir vos coloris. Pour protéger la peinture et le bois, un vernis mat, brillant, ou pourquoi pas un effet laqué qui rendrait votre manteau lisse et agréable au toucher, comme du marbre.

 

Monter votre cheminée

 

Vous avez l’âme d’un bricoleur et vous voulez fabriquer votre manteau de cheminée ? Vous aurez besoin d’une perceuse, d’une scie sauteuse, d’une ponceuse, d’une règle, d’un crayon, d’une équerre, d’un marteau (et maillet), de la colle et des clous (et vis).

 

Procurez-vous des tasseaux pour maintenir la structure, et des planches de bois en pin massif. Des planches OSB 2 si vous optez pour des supports de manteau plus stylés. L’OSB recouvert d’une lasure chêne clair et d’une couche de vernis donne un excellent rendu, mais si vous préférez une peinture blanche, cela fait ressortir aussi joliment les lamelles de l’OSB. Votre manteau en pin massif, que vous pouvez découper avec des rondeurs inventives grâce à votre scie sauteuse, avant de le poncer et le peindre à votre idée. Vous n’aurez plus qu’à ajouter quelques moulures que vous trouverez en magasin de bricolage. Pour le choix de vos dimensions, faites un croquis sur une feuille de papier et un plan du tracé sur le mur, à l’endroit prévu pour l’installation.

 

Du vieux pour faire du neuf

 

Récupérer un ancien manteau de cheminée pour en faire un neuf nécessite de l’imagination. Un nettoyage en douceur s’impose avec des moulures d’époque. Ajoutez ensuite des éléments : faïence, vitraux, peinture béton, enduit de couleur, coquillages ou verres colorés en morceaux. Si vous cherchez la simplicité, une belle peinture peut suffire.

 

L’imagination en matière de décoration est sans limite, et votre manteau de cheminée n’attend plus que vous exerciez vos talents.

Partager cet article sur

Chemin'Arte