L’insert électrique : une cheminée pas si factice

L’insert électrique remplace esthétiquement le radiateur électrique sans pour autant faire la démarche d’installer une cheminée. Il possède quasiment tous les avantages de l’insert sans en avoir les inconvénients. Doté d’une télécommande, l’utilisateur peut aisément moduler à distance la chaleur, la hauteur des flammes et leur couleur.

 

Qu’est-ce qu’un insert électrique ?

 

Un insert électrique ressemble à s’y méprendre à un insert de cheminée, mais c’est en fait un radiateur électrique. L’esthétique donne un effet trompe l’œil accentué par des accessoires réels à poser dans l’insert.

Cette cheminée factice chauffe autant qu’un radiateur à inertie ou soufflant et fonctionne sur le même principe. L’air ambiant entre dans l’appareil qui le chauffe avant de l’expulser dans la pièce. Les flammes sont une illusion créée par un jeu de LED, le rougeoiement des braises ou des bûches fait partie du décor initial ou des accessoires posés ultérieurement.

Les inserts électriques ne peuvent chauffer que de petites pièces. Il faut compter 1 kW pour 10 m², comme ils ont une puissance maximale de 2000 W, ils peuvent chauffer une surface de 20 m². Pour les pièces plus grandes, l’insert électrique peut être utilisé comme chauffage d’appoint. Il est possible de n’utiliser que l’illusion de la cheminée sans la fonction chauffage.
L’insert se décline sous trois formes principales : à poser au sol, à encastrer dans une cheminée ouverte déjà existante, à accrocher au mur. À ces modèles, s’ajoute l’insert électrique mobile.

 

Pourquoi acheter un insert électrique Chemin’arte ?

 

Chemin’Arte est une entreprise française installée en Ardèche. Comme son nom l’indique, elle allie l’esthétique de la cheminée avec l’art, le design, le graphisme. Chemin’Arte, c’est une équipe de huit collaborateurs qui ont à cœur d’aller toujours plus loin dans la recherche, l’esthétisme et les besoins des clients. Si des modèles sont proposés tel quel, d’autres peuvent être personnalisés selon les désirs de l’acheteur.
Mais, que peut apporter de plus un insert électrique par rapport à un radiateur ou à une cheminée ?

 

Chaleur douce

La télécommande permet de choisir la température idéale pour la pièce. Cette chaleur va être dispensée par l’insert et envelopper doucement la pièce et ses occupants comme un nuage de douceur tiède.

 

Chromothérapie

Toujours à l’aide de la télécommande, vous pouvez choisir la couleur des flammes. Si au premier abord cette fonction ressemble à un gadget, elle a une véritable utilité. Les adeptes de la chromothérapie sont ravis, ils peuvent utiliser une large gamme chromatique : jaune, vert, rouge, bleu, orange selon leurs besoins ou leurs envies.
Il est reconnu que les couleurs ont un effet important sur le subconscient, certaines sont dopantes, énergisantes, d’autres reposantes, calmantes. Selon l’humeur ou l’état de santé de la personne, la couleur des flammes peut l’aider à se sentir mieux.

 

Les avantages

 

Outre la chaleur douce et les différentes couleurs, les inserts électriques Chemin’Arte ont d’autres avantages.

Économie d’énergie : Ne dépassant pas 2000 W par heure pour chauffer une pièce de 20 m² avec un plafond d’une hauteur traditionnelle (230/260 cm), à l’année, l’insert électrique n’est pas plus onéreux qu’un radiateur à inertie. Surtout, s’il n’est pas besoin d’avoir recours à un autre chauffage pour réguler la température ambiante. Pour une grande pièce à vivre, il serait nécessaire d’avoir deux sources de chauffage, et deux cheminées seraient inadéquates dans la même pièce.
Il faut savoir aussi que l’économie d’énergie sera moindre dans le Nord par rapport au Sud de la France. Des températures extérieures douces permettent de faire fonctionner les inserts électriques à la manière des splits Inverter. Au-dessus de 8 °C de température extérieure, l’économie est réelle, en dessous de cet indice, il est difficile d’en réaliser.

 

Esthétique : l’insert électrique ressemble à une cheminée, mais il n’a nul besoin d’un conduit à ramoner, d’un tiroir à cendre à vider. Il n’apporte pas de poussières de suie ou de cendres dans l’air. La chaleur, la vision des flammes, le crépitement du bois sont présents ou non, au bon vouloir des occupants des lieux. L’insert électrique a sa place dans toutes les pièces, que ce soit la chambre, la pièce à vivre, le bureau, voire même la cuisine.

 

Facile à poser : selon le modèle, il est possible de le poser et le brancher à une prise électrique pour qu’il soit fonctionnel. Qu’il soit à encastrer dans une cheminée existante, posé au sol ou accroché au mur, la mise en fonction est très rapide.

 

Le suivi client : à chaque étape, vous pouvez demander conseil, avis ou renseignement vers le service clientèle. L’équipe Chemin’Arte est formée pour être à votre écoute en toutes circonstances. Vous pouvez même contribuer au design de votre insert.
Les inconvénients

 

Dans les régions les plus froides, l’insert électrique ne pourra servir que de chauffage d’appoint au cœur de l’hiver. Comme ce n’est qu’une imitation de cheminée, il n’apporte pas toutes les sensations d’un véritable feu de bois. L’air n’est pas sec et la chaleur ne monte pas dans les étages, il n’y a pas de conduit de cheminée. La pièce ne doit pas être trop grande : 1 kW pour 10 m².

 

Comment installer un insert électrique ?

 

Il s’installe très facilement, il suffit de l’insérer dans la cavité qui lui est destinée, l’accrocher au mur ou le poser au sol selon le modèle choisi. Il n’y a aucun autre raccord à effectuer hormis le branchement à une prise électrique.
Le plus difficile est de trouver son emplacement tellement vous avez de choix. Si vous le posez simplement au sol, vous pourrez le changer de place au gré de vos envies. N’oubliez pas de laisser un espace au-dessus de l’insert si vous l’encastrez afin que la chaleur s’évacue, comme on le fait avec n’importe quel radiateur ou appareil diffusant de la chaleur.

 

Quel insert électrique choisir ?

 

Certains critères sont à prendre en compte avant d’acheter un insert électrique.
Le design

Le design englobe le style extérieur, mais aussi les fonctions de l’insert. Le fait de pouvoir activer le visuel du feu sans pour autant allumer le chauffage est un plus. Il vous faut vérifier si l’insert propose toutes les fonctions que vous désirez.
Il n’est pas nécessaire d’accorder les styles entre l’insert et le mobilier, mais plutôt entre l’insert et le type de la maison ou de la pièce pour qu’il soit en harmonie avec son environnement.

 

La mobilité

Un insert qui se pose au sol peut être déplacé facilement. Si vous êtes certain de son emplacement, qu’il n’en bougera plus, fixez-le au mur.
Certains inserts sont complètement mobiles de sorte à être utilisés dans des pièces différentes. Ils peuvent servir de chauffages d’appoint et être rapprochés du canapé ou de la table à manger ou comme unique source de chaleur dans des petits logements dans le Sud.

 

La grandeur

Ce n’est pas la grandeur de l’insert qui fait sa puissance. Vous pouvez choisir une forme et ensuite en définir la puissance selon vos besoins, sachant toutefois que les inserts ne dépassent pas 2000 kW. La largeur et la hauteur sont principalement esthétiques.

Partager cet article sur

Chemin'Arte