Radiateur électrique by Chemin’Arte

Radiateur zen chemin'arte

Radiateur électrique by Chemin’Arte

Chemin’Arte a su se frayer un chemin dans le domaine du chauffage. Un exploit qui s’explique entre autres par la performance de ses radiateurs électriques. Les modèles électriques font notamment de plus en plus d’adeptes grâce à leur design raffiné, moderniste et passe-partout.

Un design unique et tendance

Un radiateur électrique by Chemin’Arte dépasse le seul domaine du chauffage. Il s’agit par exemple d’un objet de décoration par excellence, grâce notamment à ses façades agrémentées d’effets et graphismes multicolores. Son design raffiné et avant-gardiste est dessiné par des experts à l’affût de la tendance du moment. Ils restent d’ailleurs à l’écoute des moindres retours-clients afin d’aller bien au-delà de l’espérance, en termes de design. Une stratégie payante puisque la collection 2015-2016 a présenté des modèles ayant permis d’accroitre la popularité de Chemin’Arte. Autre particularité : grâce à leur design très particulier, les modèles électriques ont littéralement le pouvoir d’intégrer, voire de se fondre dans le décor

Ce critère lui vaut une place privilégiée dans le salon ou dans toute autre pièce à vivre.

Un radiateur efficace et performant

Un radiateur électrique by Chemin’Arte se démarque aussi par ses performances techniques et thermiques. Disponibles en modèle à inertie, à chaleur douce ou à accumulation, les radiateurs muraux remplissent bien leur rôle de générateur principal de chaleur. Les techniciens de Chemin’Arte se feront le plaisir d’indiquer le modèle le mieux adapté à une pièce particulière. Pour davantage de praticité, il suffit d’opter pour les modèles mobiles (au sol). Se déclinant en radiateur soufflant ou à bain d’huile, ils sont dotés de roulettes permettant aisément de les déplacer d’une pièce à une autre. Si le premier offre un chauffage immédiat mais plutôt local, le second génère un chauffage homogène et plus durable, avec en bonus un fonctionnement à peine bruyant.

Partager cet article sur

Chemin'Arte